+33 (0)2 38 64 31 96

Comptabilité métallique – Principes du code AMIRA

Jan 16, 2020 | Comptabilité métallurgique

La comptabilité métallurgique estime la quantité des métaux vendables produits sur une période définie (Morrison, 2008a). Le code de pratique AMIRA P754 pour la comptabilité métallurgique définit les meilleures pratiques de la comptabilité des métaux. Qu’est-ce que la comptabilité métallique ? Quels en sont les défis? Découvrez comment mettre en œuvre un système de bilan métallurgique performant selon les principes du code AMIRA P754.

Qu’est-ce que la comptabilité métallurgique ?

La comptabilité métallurgique est l’un des principaux outils de gestion financière et technique de l’industrie de production des métaux. La comptabilité métallurgique doit gérer l’incertitude inhérente au processus de mesure et son impact en termes financiers. Des informations précises sont essentielles pour réduire le risque financier lié à une mauvaise estimation des stocks et pour identifier rapidement les pertes et les problèmes dans les procédés de traitement.

Le point de départ d’un système efficace de comptabilité métallurgique est une compréhension précise des opérations de procédés. Il doits’appuyer sur un système d’échantillonnage et de mesure précis. Il est courant de dire au sujet des logiciels de bilans métallurgiques que si de mauvaises données sont envoyées dans le logiciel, des résultats inexacts seront obtenus, souvent résumés comme : « Garbage in, garbage out ».

    Un système de comptabilité métallurgique est aussi largement utilisé pour quantifier les performances des usines de production et pour estimer le plus précisément possible l’inventaire des métaux. Il est conçu pour :

    • Améliorer la gouvernance d’entreprise et la prise de décisions,
    • Améliorer l’auditabilité et la transparence des procédures comptables et de reporting des métaux,
    • Optimiser l’efficacité et la rentabilité globales dse usines de la mine au produit final,
    • Améliorer la mesure du rendement et minimiser les risques,
    • Améliorer le contrôle des procédés : émissions de gaz effluents, détection des pertes et des vols…

    Découvrez la solution de bilans métallurgiques INVENTEO

    Avec CASPEO, la comptabilité métallurgique va au-delà de la mise en place d’un logiciel. Obtenez une vision complète de notre solution INVENTEO pour la comptabilité métallurgique et de notre approche multidisciplinaire de l’échantillonnage au reporting.

    Les 10 principes de la comptabilité métallurgique

    En 2005, le projet AMIRA P754 a établi un code de bonnes pratiques pour la mise en œuvre de systèmes de comptabilité métallurgique efficaces et fiables. Les systèmes de comptabilité métallurgique doivent se conformer à ce code.

    Les recommandations du code AMIRA P754 peuvent être résumées en dix principes quINVENTEO, la solution de comptabilité métallurgique de CASPEO, permet ou aide à appliquer.

    L’application du code AMIRA n’est pas seulement liée à l’utilisation d’un logiciel donné quelles que soient les qualités qu’il peut avoir ou les fonctionnalités qu’il peut fournir. Un package logiciel facilitera l’atteinte des recommandations de ce code, mais il n’est pas suffisant.

    1.Le système de comptabilité métallurgique doit être basé sur des mesures précises de la masse et de la teneur en métaux. Il doit être basé sur un système complet d’enregistrement en utilisant les meilleures pratiques telles que définies dans le présent code, pour produire un bilan métal/marchandise en cours pour chaque opération. Le système doit être intégré aux systèmes d’information de gestion, ce qui permet de transférer l’information à sens unique à ces systèmes au besoin.

    2.Le système doit être cohérent et transparent et la source de toutes les données d’entrée dans le système doit être claire et comprise par tous les utilisateurs du système. La conception et la spécification du système doivent intégrer les résultats d’une évaluation des risques de tous les aspects du processus de comptabilité métallurgique.

    3. Les procédures comptables doivent être bien documentées et conviviales pour une application facile par le personnel de l’usine, afin d’éviter que le système ne devienne dépendant d’une seule personne et qu’elle intègre des contrôles clairs et des pistes de vérification. Les procédures de calcul doivent être conformes aux exigences énoncées dans le présent code et cohérentes en tout temps avec des règles claires pour le traitement des données.

    4. Le système doit faire l’objet de vérifications et d’examens internes et externes réguliers, conformément aux dispositions du code, afin d’assurer le respect de tous les aspects des procédures définies. Ces examens doivent comprendre l’évaluation des risques associés et des recommandations pour les atténuer, lorsque le risque convenu est dépassé.

    5.Les résultats comptables doivent être disponibles dans le temps,pour répondre aux besoins en matière de rapports opérationnels, y compris la fourniture d’informations pour d’autres systèmes d’information de gestion, et pour faciliter les mesures correctives ou les enquêtes. Un rapport détaillé doit être publié sur chaque enquête, ainsi que la réponse de la direction pour corriger le problème. Une fois terminé, le plan et les mesures qui en résultent doivent être signés par la personne compétente.

    6.Lorsque des données provisoires doivent être utilisées pour respecter les délais de déclaration, par exemple à la fin du mois lorsque les délais d’analyse pourraient empêcher la publication rapide du rapport mensuel, des procédures et des niveaux clairs d’autorisation pour le remplacement ultérieur des données provisoires par des données réelles doivent être définis. Lorsque des données indésirables sont détectées, telles que le transfert de données incorrect ou le mauvais fonctionnement identifié d’un équipement, des procédures à suivre ainsi que des niveaux d’autorisation doivent être mis en place.

    7.Le système doit générer des données suffisantes pour permettre la vérification des données, la manipulation des transferts de métaux et de marchandises, le rapprochement des balances métal/marchandises, la précision des mesures et la détection des erreurs, qui ne doit pas montrer de biais cohérents. Les procédures de mesure et de calcul doivent être exemptes d’un niveau critique défini de biais.

    8. Les valeurs cibles pour les mesures de masse, l’échantillonnage et les analyses doivent être identifiées pour chaque flux d’entrée et de sortie utilisé à des fins comptables. Les valeurs réelles pour les récupérations de métaux telles que déterminées par l’analyse statistique des données brutes réalisées au cours de la période de déclaration d’une société doivent être énoncées dans le rapport au comité d’audit de la société. Si ceux-ci montrent un biais que la société considère comme matière à intégrer à ses résultats, le fait doit être signalé aux actionnaires.

    9. Les chiffres des stocks d’en-cours doivent être vérifiés par des prises de stocks physiques à intervalles prescrits, au moins une fois par an, et les procédures et les niveaux d’autorité pour les ajustements des stocks et le traitement des pertes ou des gains non comptabilisés doivent être clairement définis.

    10.Le système de comptabilité métallurgique doit veiller à ce que tous les efforts soient faits pour identifier tout biais qui pourrait se produire, le plus rapidement possible et éliminer ou réduire à un niveau acceptable la source de biais de toutes les procédures de mesure, d’échantillonnage et d’analyse, lorsque la source est identifiée.

    Assurer la conformité au code AMIRA avec la solution de comptabilité métallique INVENTEO

    Découvrez comment INVENTEO pourrait vous aider à mettre en œuvre une comptabilité métallurgique fiable et efficace suivant les principes du code AMIRA. INVENTEO est plus q’un logiciel. C’est la seule solution clé en mains du marché offrant à la fois la réalisation d’audits complets, l’installation de l’outil, la mise en place des procédures adéquates et la formation du personnel.

    Articles récents

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Envie de nous parler de votre projet ?

    Des questions sur vos procédés, sur nos logiciels de simulation de procédés, nos services ? Écrivez-nous pour en discuter ou convenir d’un rendez-vous.

    Services et logiciels de simulation de procédés CASPEO

    CASPEO fournit des logiciels de simulation aux ingénieurs travaillant sur des procédés mettant en oeuvre des matières premières, en particulier des solides. Nous proposons également aux industriels des services de conception et d’optimisation de leurs installations. Avec CASPEO, allez au-delà de la simulation de procédés.

    Restons connectés !

    Prenez des décisions éclairées

    Conseils

    Logiciels d’ingénierie

    Obtenir un devis

    Développez vos compétences

    Formations

    Blog

    Demander une démo en direct

    Besoin d'aide ?

    Support en ligne

    Nous contacter

    Contacter un partenaire

    2021 © CASPEO - Tous droits réservés

    Pin It on Pinterest

    Share This